DSC08024
Production
 
 
Le riz est une plante qui nécessite de la chaleur. Ce n'est qu'à partir d'une température de 20°C que sa croissance est optimale. Mise à part la gestion des mauvaises herbes, le principal challenge de la culture au nord des Alpes est d'atteindre la maturité avant que les plantes ne meurent à cause du froid. Comme une grande partie des riziculteurs dans le monde, nous avons opté pour la technique de riz inondé. En plus de favoriser la faune vivant dans les zones humides, l'eau présente en permanence dans la parcelle joue un effet de tampon thermique. Elle emmagasine la chaleur durant la journée et la redistribue pendant la nuit. Ainsi, la croissance du riz est moins freinée par les baisses de température, ce qui permet une récolte plus précoce.
 
La culture du riz se déroule en plusieurs étapes:

Nivelage
Nivelage

Afin que l'eau soit au même niveau dans toute la rizière, le terrain doit être parfaitement plat avant le semis.

press to zoom
Production des plantons
Production des plantons

Suite à un essai convaincant en 2020, nous avons opté pour la technique de repiquage du riz. Pour se faire, nous semons le riz dans des caissettes pour produire nos plantons.

press to zoom
Plantation
Plantation

Les jeunes plants de riz sont plantés directement dans l'eau à la mi-mai.

press to zoom
Croissance
Croissance

À partir du mois de juin, le riz se développe rapidement. Il est important de maintenir un niveau d'eau suffisant et que celle-ci soit le plus chaude possible.

press to zoom
Désherbage mécanique
Désherbage mécanique

Nous passons une petite machine qui possède des dents tournant rapidement, ce qui permet d'arracher une bonne partie des mauvaises herbes qui poussent entre les lignes de riz.

press to zoom
Désherbage manuel
Désherbage manuel

Nous n'utilisons pas de pesticides pour la production de notre riz et c'est pourquoi nous effectuons un désherbage manuel. Le millet est une mauvaise herbe ressemblant au riz et qui est capable de pousser dans l'eau.

press to zoom
Floraison
Floraison

Durant le mois d'aout, la floraison est une phase critique car elle se fait principalement par le vent. Si les conditions météo sont défavorables (froid et humide), les fleurs ne sont pas toutes pollinisées et les grains de riz ne se forment pas.

press to zoom
Maturation
Maturation

Après la floraison, les grains commencent à se former. On observe un jus laiteux qui devient pâteux après quelques semaines. Le riz est mûr lorsque l'humidité des grain à atteint 20% et que la majorité ne sont plus verts.

press to zoom
Récolte
Récolte

La récolte se fait à l'aide d'une moissonneuse-batteuse au mois d'octobre.

press to zoom
Séchage
Séchage

Sitôt après la récolte, le riz doit être séché afin d'éviter qu'il ne fermente et qu'il puisse être conservé. Une fois séché, son humidité et ramenée à 12%.

press to zoom
Traitement au CO2
Traitement au CO2

Pour le stockage de notre riz, nous avons choisi des big bags hérmétiques dans lesquels il est possible d'injecter du CO2. L'injection de CO2 permet de se débarasser des insectes présents dans le riz et d'éviter que ceux-ci ne se développent dans l'emballage. En laissant le CO2 pendant 4 semaines, les oeufs des insectes sont aussi éliminés.

press to zoom
Usinage
Usinage

Le riz doit être passé dans une machine afin libérer le grain de la balle de riz (un peau dure qui protège le grain). Les grains décortiqués sont ensuite légèrement poli afin d’obtenir un riz semi-complet.

press to zoom